je ne voudrais pas te mentir par omission…

Je ne voudrais pas te mentir par omission, il faudrait que je te raconte avec passion tous les trajets de l’esprit à ton égard, toutes les gares où je vois ton nom inscrit, les trajectoires imprécises, l’élan du cœur ; quand dans le grand couloir face à l’âme-sœur, le seul obstacle qu’il y a entre toi et moi c’est ton absence, et ta mauvaise foi… Putain d’indifférence !