la peur au ventre, la frousse et le néant qui rentre…

La peur au ventre, la frousse et le néant qui rentre. Je cours et dans les herbes hautes, je découpe mes veines. Regarde, ça n’est pas ma faute, rien qui ne vaille trop la peine de tout gâcher. Derrière tout ça, j’irai me cacher.