le mal est fait ; me voilà prolifique.

Le mal est fait ; me voilà prolifique. D’écho en égo, de concert en concret, mes idoles sont des paroles que l’on nomme « secrets ». Ironiques ! Mais discrets… mirifiques ? Non ! Ca, jamais ! Jamais je n’aimais autant que toi ; te déshabiller te voir, te croire dans l’espace d’un instant dans … Lire la suitele mal est fait ; me voilà prolifique.